Ropraz – L’Estrée

Rock Raymond Ligué, la nature au bout des doigts

L’artiste, formé à l’Institut des arts d’Abidjan et à l’école d’Art de Lausanne est un passionné de gravure, peinture et sculpture. Il travaille depuis plusieurs années sur le thème de la nature et l’épaisseur de la matière. Il la pétrit, l’entaille, la sculpte pour donner forme et vie. Un monde avec ses reflets et ses brillances, ses reliefs et ses creux. Il a gagné le prix Anker en 1993 et travaille actuellement dans son atelier à Lausanne.

C’est en se promenant que le regard de Rock Raymond Ligué décortique arbres et branches, écorces ou feuilles mortes. Source d’inspiration, la nature qui nous entoure procure à l’artiste les émotions propices à la créativité. Le blanc et le noir se rejoignent dans une dynamique infinie. Quelques touches de couleurs viennent troubler cet ordre insaisissable comme une lumière intérieure. Entre branches d’arbres et pives, l’artiste modèle avec les doigts les éléments dans une technique mixte. « La composition du tableau s’impose à moi. Ma peinture est figurative et je crois que la nature nous impose le chemin à prendre. J’ai choisi d’en explorer la matière et le mouvement. Je dirais que je suis un plasticien ».

Né en 1964 à Divo, en Côte d’Ivoire, Rock Raymond Ligué grandit dans une famille de onze enfants. A l’âge de 20 ans il choisit de venir en Suisse, à Lausanne. « Je voulais me retrouver seul dans un endroit neuf et créer avec ce qu’il y a autour de moi. Retrouver un calme intérieur, peut-être une sorte d’art thérapie. La créativité permet de faire les choses pour être bien avec soi et ce qui nous entoure. La Suisse à l’époque était un pays si paisible et sécurisant. J’aurais tant voulu qu’il demeure ainsi. Quand on choisit de partir de chez soi comme je l’ai fait en quittant l’Afrique on voudrait protéger et préserver sa terre d’accueil. Je suis enseignant et mon fils Palmyre est passionné de sport. Mais comme m’a mère me le disait autrefois je souhaite qu’il choisisse un métier avec un avenir professionnel. L’artiste a suivi une formation à l’Institut National des Arts de Côte d’Ivoire et l’Ecole d’Art de Lausanne. Ses diplômes d’aptitude à l’enseignement secondaire et d’étude artistique – peinture et gravure en poche, il obtient de prix Anker Bank à Zurich en 1993. Il participe à une vingtaine d’expositions personnelles ou collectives et ses oeuvres se trouvent dans plusieurs collections en Suisse (SBS Lausanne, Anker Bank Zurich, Nestlé Vevey, Ville de Lausanne ou Migros Vaud).

Hymne à la nature, exposition du 13 avril au 27 mai 2013, fondation l’Estrée, rte de Bourg-Dessous, 1088 Ropraz.

Tél. 021 903 11 73, email : fondation@estree.ch ou www.estree.ch ; ouvert tous les jours de 14h à 19h sauf le mardi, entrée libre.

Dany Schaer

Les commentaires sont fermés.